Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/05/2010

Test : Mystic Quest (Seiken Densetsu : Final Fantasy Gaiden / Final Fantasy Adventure)

seiken_densetsu_screen2.jpg

Support(s) testé(s) : GB

Synopsis : Notre histoire commence alors que l’Empire de Glaive, dirigé par le vil Roi Noir, veut s’emparer des pouvoirs de l’Arbre Mana, source de toute vie sur Terre. Un jeune homme (qui sera notre héros dans cette aventure) alors esclave de l’Empire, va réussir à s’échapper et va se lancer dans une quête pour sauver l’Arbre Mana.

Description : Seiken Densetsu, sorte de spin-off de la saga Final Fantasy, est un jeu d'Aventure, type Action-RPG, en 2D avec vue aérienne dans un univers heroic-fantasy. Le jeu est très inspiré du 1er Zelda sur NES, que ce soit au niveau de la progression (avec de l’exploration, des donjons), des environnements (la carte du monde présente quelques similitudes avec celle de The legend of Zelda) et du système de jeu (combats en temps réel)… Il y a quand même une grosse différence entre les 2 titres : dans Seiken Densetsu on améliore les attributs du personnage que l’on contrôle en gagnant de l’expérience, et non en récupérant des réceptacles de cœur ou autres artefacts. L’expérience se gagne en tuant les ennemis, comme dans un Final Fantasy. Mais finalement, cela ne change pas énormément la façon de jouer, puisque dans Zelda 1, il fallait tuer un maximum d’ennemis pour récupérer des rubis nécessaires à l’achat d’artefacts améliorant l’attaque ou la défense par exemple.
En dehors de ça, et comme je l’ai énoncé un peu plus haut, on progressera assez classiquement, en alternant les phases de promenade dans la nature, d’exploration, mais aussi les phases de discussion avec des PNJ dans les villages (contrairement à Zelda 1, qui ne proposait pas de zones habitées hormis quelques grottes). On profitera d’ailleurs des visites de villages pour acheter des objets de soin et de nouveaux éléments d’équipement.
A savoir que toutes les parties du monde sont reliées entre elles. Il est inutile de passer par une mappemonde pour avancer dans l’aventure.
Au niveau des donjons, on retrouve un peu la construction labyrinthique des palais de The legend of Zelda, avec des mini-énigmes, assez rares d’ailleurs, qui consisteront souvent à marcher sur une dalle pour faire apparaître un escalier, à détruire un mur avec un outil pour créer un passage, ou a trouver des clés pour ouvrir des portes verrouillées. A noter que des clés sont disponibles chez les marchants ! On aura également droit à quelques énigmes sur l’overworld pour ouvrir certains donjons, dont la cultissime énigme des « palmiers et du 8 ».
Que dire de plus, si ce n’est que l’aventure est plus scénarisée que dans The legend of Zelda. Parfois, des personnages accompagneront notre héros pendant quelques temps pour l’aider dans sa quête.
Un dernier point en ce qui concerne les combats : ils sont en temps réel, comme je l’ai dit plus haut, mais ils sont appuyés par une jauge ATB. Si on frappe alors que la jauge est partiellement remplie, le coup porté sera plus faible ; alors que si on frappe à pleine jauge, le coup porté sera puissant.

Avis : Entre Seiken Densetsu 1, 2 et 3, le 1er épisode est mon préféré. Il ne trône pas, à mon sens, sur le podium des meilleurs Action-RPG, mais il reste sympathique, accrocheur, et est indéniablement culte. Le jeu ne me semble pas tout à fait être du même acabit que le 1er Zelda sur NES, mais il s'en rapproche, avec des choses en plus, et des choses en moins.
Comme « choses en plus » on a un scénario plus étoffé, un univers  un peu plus grand, des villages, et des possibilités de gestion du héros un peu plus poussées que dans The legend of Zelda, et pas que grâce au level up.
Comme « choses en moins », on pourra souligner un degré de finition en dessous de celui de Zelda 1 (même si les graphismes sont meilleurs), un level design moins chiadé, et des passages assez répétitifs.
Au niveau de l’ambiance, The Legend of Zelda a un petit avantage, notamment grâce à sa bande son un poil meilleure.

Verdict : Seiken Densetsu n’est peut être pas l’ARPG à faire en priorité, mais il reste un bon challenger au 1er Zelda sur NES. Un très bon titre en somme.

 Mon appréciation :

Afficher l'image d'origine

Les commentaires sont fermés.