Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2012

Test : Uncharted 2 : Among Thieves

Afficher l'image d'origine

Support(s) testé(s) : PS3

Synopsis :
Nathan Drake est de retour. Le chasseur de trésors s’intéresse maintenant au célèbre explorateur Marco Polo ; ou plutôt aux richesses que ce dernier a pu laisser derrière lui durant son vécu.
Son voyage emmènera notre ami Nathan Drake jusqu’en Himalaya.

Description : Uncharted 2 : Among Thieves est un jeu de type Action-Aventure entièrement en 3D dans lequel on incarne Nathan Drake. Le titre reprend les bases de son aîné, Uncharted : Drake’s Fortune. La vue est à la 3ème personne, souvent de dos comme dans un TPS. Durant l’aventure, on alternera entre des phases de grimpette à la Tomb Raider et des phases de tirs à la Resident Evil 4 ou à la Gears of War.
La principale différence entre Uncharted 2 et le 1er épisode concerne l’univers. En effet, dans Among Thieves on parcourra essentiellement des pics enneigés et des villes et villages en Himalaya. Les teintes blanches et grises de la montagne, et marrons et jaunes des cités asiatiques remplaceront donc les panoramas vert et bleu des îles du Pacifique de Drake’s Fortune. Au niveau de l’ambiance, il faut imaginer une espèce de mélange entre le film Indiana Jones : Le Temple Maudit et la bande dessinée Tintin au Tibet.
Au niveau technique, on pourra noter une certaine amélioration graphique par rapport à Uncharted 1er du nom, et un effort supplémentaire sur la mise en scène avec de multiples plans et beaucoup de mouvements de caméra (ce qui n’est pas forcément un bien, comme je l’expliquerai plus loin).
Du côté du gameplay, c’est encore un peu plus assisté que dans Drake’s Fortune, surtout lors des phases de varappe, ce qui renforce l’impression de film interactif, l’impression d’avoir là un gameplay basé sur un système de QTE.
Dernière petite différence entre Uncharted 2 et son prédécesseur : les phases de tir à la TPS me semblent prendre légèrement plus de place dans ce second volet que dans le précédent, mais ça se discute.
A noter que la durée de vie est assez faible, une dizaine d’heure, tout comme c’était le cas dans Drake’s Fortune.

Avis : Alors qu’Uncharted 1er du nom m’avait très agréablement surpris, le second épisode m’a légèrement déçu ; d’autant plus que j’avais lu mille et une critiques ultra positives sur cet opus dans la Presse spécialisée.
Attention, qu’on ne se méprenne pas : Uncharted 2 reste un bon titre…mais moins efficace que son prédécesseur à mon sens. Je m’explique.
Le 1er élément qui m’a moyennement convaincu dans Among Thieves, c’est le surplus de mouvements de caméra et de plans mis en place pour donner l’impression d’être dans un film d’action. Le problème, c’est que cette mise en scène grandiloquente nuit à l’immersion, car elle ne laisse pas le temps de s’imprégner des différents lieux visités et d’appréhender chaque zone à sa propre manière.
Certains passages du jeu, justement mieux cadrés, échappent à cette critique. Il y a, notamment, quelques séquences aussi ludiques qu’antilogiques vers la fin de l’aventure. Dommage qu’elles n’arrivent qu’à la fin !
Le 2ème point qui m’a rebuté, et sûrement le plus problématique, c’est le gameplay. Je le dis honnêtement : le gameplay de Uncharted 2 est approximatif et mal pensé, notamment pour certains mouvements comme se plaquer contre des murs, ou changer de position. Il est également mal pensé lors des phases de varappe…mais ça ne se voit pas. Ca ne se voit pas car on est très (trop) assisté lors de ces séances : on marche sur une poutre au dessus d’un gouffre, mais c’est comme si on empruntais un tapis roulant avec des barrières, tellement le risque de tomber en traversant est faible ; on saute de corniche en corniche à l’arrache presque en fermant les yeux, sans gros risque de voir Nathan plonger dans le vide…c’est frustrant. Frustrant car ce système annihile les sensations liées au vide, à la peur de tomber. C’est d’autant plus dommage que les décors sont si réalistes, si beaux, qu’on a vraiment envie de rentrer dans la peau de Nathan pour s’immerger totalement.
C’est quand même étonnant que ce souci soit spécialement mis en valeur dans cet épisode, car, dans Uncharted 1er du nom, le gameplay en mode assistanat ne m’avait pas gêné. Mais peut être que c’était moins flagrant. Il faudra que je creuse la question.
Passons maintenant au dernier problème d’Uncharted 2 : la répétitivité et la longueur de certaines phases. En effet, certaines séquences, de mitraillade surtout, durent un peu trop longtemps et usent, du début à la fin, des mêmes principes, des mêmes mécanismes de jeu. Il m’est arrivé de bailler lors de séances de tir, tellement elles s’étendaient.
Outre ces 3 points qui m’ont moyennement plus, je trouve que, globalement, Uncharted 2 n’a pas ce petit truc, cette petite touche de fraîcheur qu’il y avait dans le 1er épisode.
Pour finir, je me répèterai en disant qu’Uncharted 2 reste un bon jeu qui procure quand même son lot de sensations, en donnant notamment l'impression de voyager, et qui se fait d'une traite.

Verdict : Uncharted 2 m’a moins plu que son prédécesseur, principalement car il est trop bourrin et que le gameplay est trop assisté. Dommage, car graphiquement c’est superbe.

 

Les commentaires sont fermés.