Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2010

Test : Sonic 3

sonic3,sonic,megadrive

Support(s) testé(s) : Megadrive / PS3

Synopsis : L’œuf de la Mort, la fameuse base spatiale du Dr. Robotnik, s’est écrasée sur une île : Angel Island. Le problème est que sur cette île se cache une émeraude encore plus puissante que les émeraudes du chaos traditionnelles, et qu’il ne faut pas que Dr. Robotnik s’en empare ! Sonic et Tails repartent donc à l’aventure…à la poursuite de leur ennemi juré.

Description : Sonic 3 est un jeu de plates-formes traditionnel en 2D avec vue de profil. Le titre reprend toutes les bases des 2 premiers Sonic, dont, bien sûr, le Spin Dash de Sonic the Hedgehog 2.
On retrouvera aussi Tails, le renard à 2 queues, qui accompagnera Sonic de la même façon que dans Sonic 2…mais cette fois Tails sera sélectionnable comme joueur principal !
Sinon, on aura droit au même type d’ennemis que d’habitude, soit des insectes ou des animaux robotisés. On aura également droit aux mêmes pièges, comme les pics qui sortent du sol, ou tout simplement les gouffres (quoiqu’il n’y en a pas beaucoup).
Au rang des nouveautés, peu nombreuses d’ailleurs, on peut noter l’apparition de boucliers élémentaires qui viendront remplacer le bouclier classique. Ces boucliers élémentaires offrent chacun un bonus spécial. Par exemple, avec celui de l’eau, on pourra respirer dans les fonds sous-marins sans que le traditionnel compteur nous pousse à remonter à la surface.
Il y a aussi du changement au niveau des zones bonus. On dirige toujours Sonic (ou Tails) de dos ; par contre, cette fois, il ne circulera plus dans un half-pipe, mais sur une espèce de grande sphère où il faudra récupérer des boules bleues sans toucher aux boules rouges.
Toujours en ce qui concerne les nouveautés, un personnage fera son entrée en scène : il s’agit de Knuckles, un porc-épic rouge. Ce malandrin barrera régulièrement la route à Sonic lors de cut-scènes. Mais, assez bizarrement, et sauf si je dis une bêtise, on ne le combattra jamais.
Enfin, dernière spécificité du jeu, et non des moindres : Sonic 3 donnera la possibilité au joueur de sauvegarder sa partie ! Vue la faible durée de vie du titre, c’est loin d’être indispensable (mais ça le deviendra avec la connexion Sonic & Knuckles).
Pour finir, il faut évidemment souligner que Sonic 3 est plus abouti graphiquement et encore plus rapide que ses prédécesseurs.

Avis : Sonic 3 avait fait parler de lui à l’époque de sa sortie, en bien (!), grâce à ses qualités techniques, ses effets visuels, sa vitesse et son design légèrement manga.
Mais, la 1ère fois que j’ai fait Sonic 3, assez tard d’ailleurs, après la sortie de Sonic & Knuckles, je n’ai pas vraiment été conquis. Aujourd’hui, j’ai toujours un avis assez mitigé sur le titre.
En effet, derrière la démonstration technique de Sonic 3 se cache un jeu relativement fade, pas mauvais, mais fade ; et ce pour plusieurs raisons.
D’abord c’est décevant au niveau des décors, qui ne laissent pas un souvenir impérissable, car ils sont souvent trop fouillis.
Le level design pèche aussi, par son manque de génie. Il y a, certes, quelques tentatives pour relancer l’intérêt avec des passages innovants, comme la séance de snowboard, les vols en toupie ou les séances de varappes où Sonic est accroché à une corde. Malheureusement, aucune de ces sessions n’est ludiquement vraiment intéressante, car on a, la plupart du temps, pas grand-chose à faire.
Je pense, d’ailleurs, que ce Sonic 3 a avant tout été pensé pour en mettre plein la vue, et privilégie trop les passages de vitesse par rapport aux passages de plates-formes. On ne retrouve pas le parfait équilibre de Sonic the Hedgehog 2. Du coup, on a souvent plus l’impression de voir défiler Sonic à l’écran que de jouer, et c’est frustrant.
Toujours au niveau du level design, il y a un gros problème de redondance. Certains passages, voire certains écrans se répètent plusieurs fois dans un même niveau, ou bien d’un niveau à l’autre (avec la couleur qui change pour coller à l’environnement) !
Autre gros défaut du jeu : la bande son. Elle est insignifiante, exception faite du thème d’un monde en particulier et d’une musique de boss.
La dernière lacune de Sonic 3 se situe au niveau de la durée de vie, assez faible.
Tous ces mauvais point font de cet épisode le plus mauvais Sonic classique sur Megadrive à mon sens.
Reste néanmoins un titre que l’on ne fait pas avec déplaisir, que l’on fait d‘une traite.
Le truc c’est qu’on n’y revient pas vraiment ensuite.
A noter aussi que j’ai trouvé les levels bonus sympas. On retrouvera, d’ailleurs, ces levels dans Sonic & Kunckles.

Verdict : Sonic 3 n’est pas un mauvais titre, mais c’est sûrement l’épisode le plus creux de toute la saga classique. Un grand nom de la plate-forme pour une petit jeu…dommage.

Afficher l'image d'origine

Les commentaires sont fermés.