Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/09/2010

Test : Sonic & Knuckles

s&k_screen1.jpg

Support(s) testé(s) : MD / PS3

Synopsis : L’aventure commence là où s’est arrêté Sonic 3. Robotnick essaie de réparer son Oeuf de la Mort (encore !). Sonic va (encore !) se lancer à sa poursuite.

Description : Sonic & Knuckles est le 4ème et dernier épisode de la saga Sonic classique sur Megadrive. C’est un jeu de plates-formes en 2D, avec vue de profil, dans la lignée de ses prédécesseurs. Sonic & Knuckles reprend, d’ailleurs, tous les éléments apportés par les 3 Sonic antérieurs ; éléments déjà décrits dans les tests des jeux concernés (voir catégorie Plate-Forme 2D). Sinon, techniquement et artistiquement le titre est très proche de Sonic 3, même si il est moins brouillon que ce 3ème épisode, et que les thèmes des mondes sont, en moyenne, plus originaux (forêt de champignons géants, désert…).
Mais concentrons nous plutôt sur les nouveautés de Sonic & Knuckles. Il y en a 2.
La 1ère  concerne les personnages jouables. En effet, alors que Tails ne fait plus parti des avatars sélectionnables, un petit nouveau fait son entrée ; il s’agit de Knuckles le porc-épic rouge. En fait, Knuckles était déjà apparu dans Sonic 3, mais il avait le mauvais rôle du sbire de Robotnick. Dans Sonic & Knuckles, le porc-épic passera du bon côté de la barrière et s’alliera à Sonic.
Ce qu’il faut retenir de Knuckles, c’est qu’il peut s’accrocher aux murs pour faire de la varappe (très pratique) et qu’il peut planer dans les airs. En contrepartie, il ne bénéficie pas de tous les bonus de Sonic. Et puis, l’aventure avec Knuckles est plus courte qu’avec Sonic. Si je ne dis pas de bêtises, il y a au moins 1 monde en moins à visiter avec le porc-épic.
La seconde grosse nouveauté de Sonic & Knuckles ne concerne pas vraiment le jeu en lui-même, mais plutôt la cartouche. En effet, celle-ci peut s’ouvrir grâce à un clapet situé au dessus ; clapet qui cache un connecteur permettant d’accueillir d’autres jeux Megadrive. Il est possible d’insérer n’importe quel jeu, mais ce système ne prend tout son sens qu’avec Sonic 2 et Sonic 3. Car, en insérant l’un de ces deux titres dans Sonic & Knuckles, on ouvrira la porte à deux variantes des épisodes 2 et 3. En fait les jeux en eux-mêmes ne changeront pas, mais ils proposeront Knuckles comme personnage jouable, ce qui modifiera la manière d’appréhender les niveaux.
Que dire d’autre, sinon que finir l’aventure avec toutes les émeraudes ouvrira les portes à un combat final décoiffant.

Avis : Sonic & Knuckles est bien meilleur que son prédécesseur. C’est même l’un des meilleurs Sonic. Il mêle, à justes doses, phases de plates-formes et phases de vitesse ; il possède un certain charme, avec une ambiance très particulière ; il propose des mondes variés, originaux et inspirés, comme ceux vus plus haut ; il est  visuellement très abouti ; le level design est intelligent même si on a quelques répétitions ; et, enfin, l’OST est monstrueuse !
Toutes les pistes, hormis peut être une ou deux, sont mythiques.
Rien d’autre à dire, sinon que le jeu manque peut-être, parfois, d’un tout petit peu de punch pour être au même niveau que Sonic 2. J’aurai aussi aimé voir plus de niveaux.
Sinon, le principe de la cartouche qui peut accueillir Sonic 2 et Sonic 3 est vraiment sympas…surtout dans le cas de Sonic 3, car dans ce cas précis, les 2 jeux s’enchaîneront, et Sonic & Knuckles se verra doté d’un système de sauvegarde bienvenu.

Verdict : Sonic & Knuckles est l’un des meilleurs Sonic, et sûrement le plus abouti. A faire rien que pour l’OST.

Afficher l'image d'origine

 

Les commentaires sont fermés.