Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2011

Test : Assassin's Creed

assassin's creed, assassin creed

Support(s) testé(s) : PS3

Synopsis : Desmond Miles est un jeune américain de 25 ans. Il est retenu prisonnier par les membres d’une société pharmaceutique, Abstergo, qui veulent faire des expériences sur lui. Les scientifiques tentent de fouiller la « mémoire génétique » de leur patient de manière à glaner des informations sur les ancêtres du jeune homme ; informations qui amèneraient, à priori, à un trésor perdu depuis des siècles.

Description : Assassin’s Creed est un jeu d’Action-Aventure/Inflitration de type GTA-like. Durant l’aventure, on dirigera principalement l’assassin Altaïr lors de voyage dans le subconscient, la mémoire génétique de Desmond Miles. Ces sessions subconscientes prendront place au XIIème siècle durant les croisades au Moyen Orient. On traversera les villes de Damas et de Jérusalem, entre autres, dans lesquelles on devra mener à bien des missions d’assassinat.
Chaque assassinat sera toujours précédé d’une longue phase d’exploration des citées traversées. A ce titre, on emmènera Altaïr courir sur les toits des maisons et autres mosquées. Le jeune assassin pourra se constituer une carte des bourgades traversées, en montant sur les édifices le plus hauts et en observant les alentours.
Entre chaque assassinat, Altaïr devra aussi souvent mener l’enquête pour découvrir comment dénicher ses cibles. Il pourra mener ses investigations en interrogeant des informateurs, ou en écoutant discrètement certaines conversations dans les lieux publics. Chaque ville regorgera également de missions annexes, comme celles qui consisteront à porter secours à des innocents pris à partie par des hommes sans scrupules.
Evidemment, notre jeune anti-héros croisera régulièrement des individus hostiles, comme des gardes qu’il devra, au mieux, éviter, ou affronter à coup d’épée et de couteau.
A noter que la vitalité d’Altaïr, symbolisée par une barre à échelons, pourra être agrandie si l’on prend la peine de faire un maximum de quêtes annexes.
Pour finir, à savoir que l’on sera également emmenés à diriger Desmond Miles lors de courtes séquences dans le laboratoire d’Abstergo à l’époque actuelle.

Avis : J’ai été à la fois agréablement surpris et pas plus emballé que ça par Assassin’s Creed. Agréablement surpris, d’abord, car je ne suis pas un grand fan des GTA-like à la base et que j’ai trouvé Assassin’s Creed assez frais pour le genre, notamment grâce à l’univers moyen-oriental original et magnifique. Le citées traversées sont bien modélisées, vivantes et surtout immenses. Les décors de fond, et les passages sauvages inter-villes sont, eux aussi, de toute beauté et donnent vraiment envie de partir en voyage. L’ost, dépaysante et épique, enfonce le clou.
Ca c’est pour ce qu’il y a de bon dans Assassin’s Creed. Pour le reste par contre, ce n’est pas extraordinaire.
Premier hic : l’aventure est répétitive, très répétitive. Dans chaque ville il faudra répéter à chaque fois le même rituel, soit monter sur les plus hautes tours de la cité, aller voir le chef du repère des assassins, mener une enquête et, enfin, faire sa besogne. Ce schéma s’applique quasiment sur toute l’aventure.
Mais à la limite, ce n’est le défaut qui m’a le plus dérangé, même si ça empêche Assassin’s Creed d’atteindre le rang de grand titre. Le plaisir lié à l’exploration fait en partie passer la pilule. En outre, on s’amusera vraiment à trouver tous les artefacts cachés aux 4 coins des bourgades.
Non, ce qui m’a le plus plombé l’expérience de jeu, c’est le gameplay, à la fois trop assisté et imprécis. Quand on court sur les toits, on n’a quasiment pas moyen de tomber, ce qui casse toute sensation de vertige. Quand on se retrouve face à des ennemis nombreux et puissants, on pestera vite contre la maniabilité lourdingue et peu intuitive qui nous amènera à perdre les batailles bêtement.

Verdict : Assassin’s Creed n’est ni vraiment un mauvais jeu, ni vraiment un bon jeu. Disons que le titre propose une expérience sympathique et dépaysante, qui fera parfaitement l’affaire pour combler des heures creuses.

Afficher l'image d'origine

Commentaires

Je suis en partie d'accord avec toi. Moi non plus, je me suis toujours fait plus ou moins chier dans les gta-like. Dans Assassin's creed, c'est depaysant, c'est beau, c'est fun.
Et c'est justement pour ça que je ne suis pas d'accord avec un point de ton test : assassin's creed est clairement un jeu pour se faire plaisir, pour se sentir puissant, classe et inattaquable. Donc, à la limite, le gameplay assisté je trouve pas ça plus mal.
En revanche, il est vrai que les combats sont franchement lourdingues, en plus d'être répétitif, tout comme l'aventure de manière générale.

Écrit par : alucard | 09/02/2011

Evidemment c'est comme tout, ça dépend des sensibilités. Mais moi les jeux où tu ne sens pas, comment dire, l'avatar au boût des doigts, je trouve que ça sape une partie du pouvoir d'immersion.
En ce moment je me refais le 1er Tomb Raider, et je n'arrète pas de pester contre le gameplkay insuportable (collision, rigidité, facilité de perdre), mais au moins le gameplay demande de la précision et offre la possibilité d'être précis (ce qui n'est aps le cas avec AC), et c'en est que plus jouissif en cas de réussite, un peu comme c'était le cas avec Prince of Persia en son temps (le tout 1er, pas les remakes en 3D).

Écrit par : zivaboy | 10/02/2011

Autant j'aime beaucoup me prendre la tête avec des jeux au gameplay récalcitrant comme demon's souls sur cette gen, ou la plupart des jeux de l'ère 8-bit ; autant assassin's creed, je trouve que c'est juste pour se sentir surpuissant très vite, avoir du plaisir immédiat en somme. Je trouve au contraire que faire du gameplay plus technique, plus dur, aurait un peu casser le délire.

Écrit par : alucard | 10/02/2011

Je pense comme toi qu'il aurait été difficile de proposer un gameplay moins assisté dans Assassin's Creed tel qu'il se présente.
Le soucis, et ça n'engage que mes goûts comme l'ensemble des avis de ce blog, vient donc de la proposition Assassin's Creed dans son ensemble.
Ce système de gameplay assisté lors des phases de courses sur les toits est certes un choix, mais saborde de fait certaines sensations liées à la hauteur exactement comme dans Uncharted 2.
Tout ça est cohérent avec le fait de proposer un jeu "léger", mais en résulte justement un jeu léger.
Après, tout dépend de comment on aborde Assassin's Creed. Si on l'aborde avec l'envie de se prendre pour un Super-Héros, alors c'est nickel. Si on l'aborde comme on aborde un jeu d'Action-Aventure, avec l'envie de dompter l'envirronement ça casse tout, puisque l'envirronement est déjà plus ou moins dompté.

Écrit par : zivaboy | 10/02/2011

D'un côté, si t'as kiffé le jeu, c'est le principal !

Écrit par : zivaboy | 10/02/2011

Salut Zivaboy,

En passant sur mon blog quelle ne fut pas ma surprise en voyant Assassin's Creed (un jeu que je crois que j'exècre... "j'ai le droit de dire ça?") apparaitre dans ton blog!
D'un coté toi tu lui as porté un intérêt; ce que je respecte totalement, en ce qui me concerne, j'ai lâché la manette au bout de 10mn!
Par contre j'ai bien pris soin à l'instant de bien lire ton article ainsi que tout les commentaires. Et oufff: le problème de ce GAMEPLAY MERDIQUE ("désolé...") apparait: tu n'es donc pas passé dans coté obscure de la... ; autant pour moi!

La première chose qui me fais sourire c'est que ce jeu fais parti des jeux assistés (qui sont devenu la clé du succès: difficulté au plus bas, environnement et personnage charmant, concept accessible au grand public donc = BON JEU!)
(ps: j'ai beaucoup ris en voyant le comparatif avec le premier Tomb Raider: Non mais franchement chapeau! moi qui est le roi du comparatif ciblé et abusif tu m'as battus ==> Prend le comme un compliment!
Au passage bon courage pour (re) terminer ce jeu!!)

Pour conclure: Effectivement, je fais parti des personnes qui ont détesté ce jeu à cause principalement de son gameplay totalement bateau. (parce que le gameplay est pour moi dans un jeu vidéo quelque chose qui prime avant tout...)

Tu lui as mis 15/20 moi je lui aurais mis 10/20 pour les 10 minutes perdus que je lui ais accordé (mais je suis beaucoup trop méchant :/)

Pour conclure:
Si on le comparait à Prince of Persia (sur Super Nintendo!) oui au moins il y a un gameplay, oui je le trouve bien meilleur mais entre nous, si il est plus difficile que Assassin's Creed, c'est vraiment pire que ce que j'en pensais!! ;)

petite précision:
-Malgré ses nombreux défauts, j'ai beaucoup aimé Tomb Raider (le 1 et le 2) attention les sensations de vertiges!!! héhéhé!
-Malgré ses nombreux atouts, j'ai détesté Assassin's Creed (le 1er; le 2 je l'essayerais même pas!)
Vas comprendre le pourquoi du comment!

Bon Week End au passage!

Écrit par : harlocksama | 12/02/2011

Salut mister,

Je lui ai mis 14/20, pas 15 ! c'est important. Mais ça signifie aussi que je ne trouve pas que ce soit une bouse. C'est un jeu qui reste sympathique si on tente de ne pas prendre en considération, comment dire, "ce qu'il y a derrière le jeu".
Je parlerai bientôt dans 2 tests de Prince of Persia et Tomb Raider, donc je ne vais pas m'étendre sur le sujet ici, mais juste un mot : il y a gameplay merdique et gameplay merdique. Le problème du gameplay de AC, c'est qu'il ne donne aucune sensation, contrairement aux 2 jeux précités. En plus je trouve que PoP à quand même un gameplay précis pour peu que l'on maîtrise parfaitement "le Prince".

Vois-tu, c'est marrant que tu dises que c'est marrant de voir Assassin's Creed sur mon blog (ça fait beaucoup de choses marrantes), car je n'aurais jamais imaginé acquérir le jeu un jour. Mais finalement, dans un élan de curiosité, je me suis acheté AC et AC2 (que je n'ai pas encore essayé).

Écrit par : zivaboy | 12/02/2011

Houla, désolé pour l'erreur je me suis un peu emporté (c'est le nom "Assassin's Creed" je crois, ça me met dans tout mes états!)
je confirme que tu as bien mis 14/20
Et effectivement 14/20 c'est en dessous de 15/20. Pour un jeu de cette "envergure", ça fais une différence quand même!
Et même avec ça tu restes tout de même à mon avis bien gentil!
Pour le gameplay de m... je pense que "GAMEPLAY FADE" convient mieux, en général je pose ma fourchette dès que c'est fade et qualifier quelque chose de m... juste parce qu'il est fade n'est pas bien... Bref!

J'espère que tu ne les as eu à un très bon prix tout de même!
( hum jusqu'ici je n'ai pas dis de grossièretés! Donc j'arrête là!)

J'attend ton test à chaud du premier Tomb Raider (je sens que je vais rire en le lisant!) ;) ainsi que celui du prince Snes!)

Écrit par : harlocksama | 12/02/2011

"GAMEPLAY FADE" convient parfaitement.
Pour Tomb Raider, tu ne riras pas, car je trouve que c'est un jeu avec une grande profondeur (grâce à l'ambiance) et au level design très travaillé. Il aura une bonne note, mais j'en dis déjà trop.
Pour PoP ça sera sur PC ! Mais ça ne change pas grand chose il me semble. Quoi que la version SNES est plus trvaillée graphiquement, mais au final le jeu à moins de charme que l'original.

Écrit par : zivaboy | 12/02/2011

"Tomb Raider: [...]
Au passage bon courage pour (re) terminer ce jeu!!)"

En fait je n'avais jamais terminé Tomb Raider dans ma jeunesse, je m'étais arrêté au Colisée je crois. Donc là je vais tenter de le finir une bonne fois.
Par contre j'ai fini son remake sur PS2, beaucoup plus facile.

Écrit par : zivaboy | 13/02/2011

Vous avez tout dit.

Répétitif, assisté, répétitif, répétitif et très assisté.
Pour moi, mêmes si c'est 2 points m'ont carrément plombé l'aventure, qui aurait pu être sympa vu que j'ai beaucoup aimé grimpé sur les batiments et les graphismes enchanteurs, c'est surtout la répétitivité qui m'a marqué.

C'est incroyable de considéré ce jeu comme culte alors qu'un Tetris est moins répétitif alors qu'il ne propose que 7 blocs à empiler.

Écrit par : Ouroboros | 15/01/2013

J'approuve ton commentaire à 100%.
Tetris c'est du génie à coté.
De plus lui au moins il a l'avantage de proposer du challenge.

Écrit par : Harlocksama | 15/01/2013

Les commentaires sont fermés.