Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/10/2010

Test : Super Mario Bros 3

supermariobros3.jpg

Supports(s) testé(s) : NES, SNES, GBA

Synopsis : Bowser sème le trouble au Royaume Champignon. Avec l’aide de toute sa petite famille, il va voler les sceptres des rois et changer les monarques en animaux ! Heureusement, Mario et là, et il va rétablir l’ordre !

Description : Super Mario Bros 3 est un jeu de plates-formes en 2D avec une vue de profil. Durant toute l’aventure on dirigera Mario. Notre plombier moustachu devra parcourir 8 mondes au total. Chacun de ces mondes aura un univers particulier (désert, eau, glace…) et proposera de traverser une moyenne de 6 à 7 niveaux. A noter que, dans chaque monde, il faudra visiter un château et un bateau volant où se cache systématiquement l’un des membres de la famille Bowser qui interviendra toujours en guise de boss.
Le jeu se démarque des précédents épisodes de la saga sur différents points. D’abord, et contrairement au 2ème épisode, dans Super Mario Bros 3 il ne sera plus possible de porter les ennemis de manière à les lancer ensuite. Il suffira, généralement, de sauter dessus pour les dézinguer, exactement comme dans Super Mario Bros 1.
Ensuite, on notera l’apparition d’une mappemonde. On utilisera cette mappemonde pour passer d’un niveau à l’autre, en empruntant des chemins pré-tracés. On pourra, d’ailleurs, parfois faire des choix d’itinéraire sur cette carte et contourner ainsi certains stages.
La wordmap présentera aussi des levels bonus proposant souvant des petits jeux de mémoire ou de rapidité où l’on pourra récupérer de précieux items.
A propos des items, justement, on trouvera le champignon qui fait grandir Mario, la fleur qui permet de lancer des boules de feux, mais aussi la feuille qui transforme notre petit plombier en raton laveur, en lui offrant par la même occasion la possibilité de voler dans les airs. Mario pourra aussi se déguiser en Tanuki et en Grenouille avec, à chaque fois, une capacité spéciale à la clé.
D’une manière générale, le jeu est plus orienté exploration que les précédents Super Mario Bros. La mappemonde joue en ce sens, bien sûr, mais on aura également droit à quelques passages secrets menant, entre autres, à des fluttes magiques permettant de passer directement d’un monde à l’autre. Ceci n’est pas sans rappeler un certains The legend of Zelda sur NES.
Au moins pour les versions SNES et GBA, on pourra d’ailleurs sauvegarder sa partie après chaque château ou à la fin de chaque monde. Une possibilité salvatrice, sachant que l’aventure est longue.
L’ambiance générale du titre est assez féerique. On retrouvera les histoires de princesse et de châteaux propres aux marios, mais également des lieux et des mondes nous ramenant, volontairement ou non, à certains comptes d’aventure bien connus comme Les voyages de Gulliver ou Alice au Pays des Merveilles.
La difficulté du jeu est plutôt élevée pour un novice, surtout lors des derniers niveaux.

Verdict : Super Mario Bros 3 clos en beauté la saga Mario sur NES. Entre les 3 premiers épisodes de la série, ce dernier opus est de loin mon préféré.

Il y a essentiellement 2 éléments qui m’ont conquis dans cet épisode : le léger côté exploration, et l’ambiance à la fois féerique et mystérieuse. Ces 2 tendances donnent clairement un goût de jeu d’aventure et un ton magique à Super Mario Bros 3.

Je trouve que le titre a, d’ailleurs, quelque chose de plus profond, a plus d’âme que Super Mario World.

La variété des environnements traversés m’a également beaucoup plu ; certains passages sont assez originaux.

Et puis, Super Mario Bros 3 est coloré et rondouillet sans jamais partir dans le mauvais goût. On en prend pleins les mirettes, surtout sur le remake SNES/GBA.

Au niveau du système de jeu, du gameplay, rien à redire non plus, même si je trouve qu’on manque parfois d’un peu de visibilité.

Le seul grief à faire concerne peut-être la difficulté des derniers niveaux, qui peut lasser. Mais sinon c'est du tout bon.



Verdict : Super Mario Bros 3 arrive, avec Super Mario World 2, en tête des Mario en 2D, grâce notamment à son ambiance féerique prenante et à son côté jeu d’Aventure. Dommage que le pic de difficulté monte un poil trop sur la fin.

Afficher l'image d'origine

 

Les commentaires sont fermés.