Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/06/2011

Test : Conquer's Bad Fur Day

conquerbadfurdayscreen.jpg

Support(s) testé(s) : N64

Synopsis : Conquer l’écureuil rentre de soirée complètement bourré. Il se perd en chemin et s’endort. Au réveil, il reprend son trajet pour rejoindre sa maison, mais il est loin de se douter des embûches qu’il rencontrera. D’autant plus que le Roi Panthère a lancé un avis de recherche sur le jeune rongeur. En effet, le monarque a besoin de l’animal pour remplacer l’un de ses pieds de table cassé…

Description : Conquer's Bad Fur Day est un jeu de Plates-Formes/Aventure en 3D dans lequel on dirigera Conquer l’écureuil.
Le titre s’affranchit des codes du genre en ne proposant pas un système de découpage par niveau avec une arène centrale. Non, Conquer's Bad Fur Day est plutôt construit comme un jeu d’Aventure/RPG, dans le sens ou on aura droit à un grand univers ouvert dans lequel on pourra progresser en explorant et en résolvant des casse-tête.
Les casse-tête sont eux-mêmes assez atypiques car ils suivent une logique Simpsonienne en offrant des enchaînements de situations farfelues.
Le jeu se démarque d’ailleurs aussi des productions habituelles en matière de Plates-Forme 3D au niveau de l’ambiance, en proposant un ton de narration complètement décalé (encore plus que dans Banjo Kazooie), avec des scènes gores, des dialogues caca-pipi, et même des suggestions au porno.
On trouvera également bon nombre de références directes au cinéma, avec des scènes tirées, entre autres, d’Aliens : Le Retour, de Terminator ou encore d’Orange Mécanique.

Avis : Il faut bien avoir en tête que Conquer's Bad Fur Day faisait parti de ces jeux que j’attendais le plus de me faire. Le titre a longtemps été pour moi un objet de convoitise que je m’étais, bizarrement, toujours refusé d’acheter sur Internet. Peut-être parce que le prix de la cartouche est assez élevé ; peut-être parce que j’attendais de le trouver sur une brocante... Je n’en sais rien. En tous cas, les notes de la Presse spécialisée, les avis des joueurs, et les morceaux choisis de l’aventure visualisables sur Youtube (que j’ai regardé des centaines de fois) m’avaient donné l’eau à la bouche. Malheureusement, ma déception en y jouant n’en fut que plus grande. Car oui, je considère que Conquer's Bad Fur Day est l’une des moins bonnes créations de Rareware. Et je vais expliquer pourquoi.
Certes, la petite cartouche comprend quelques unes des plus grandes scènes vidéoludiques jamais créées. Du combat contre le Great Mighty Poo, en passant par scène d’introduction tirée d’Orange Mécanique, ou par les multiples saynètes hilarantes nous montrant le quotidien des ennemis…jamais un jeu ne s’était autant doté de passages cultes.
Le problème est que ces fantastiques séquences cachent en fait un jeu de Plates-Formes 3D bancal.
Le 1er souci vient du gameplay : il est lourdingue. D’abord, la maniabilité de Conquer est légèrement imprécise, ce qui posera pas mal de problèmes quand on devra millimétrer ses sauts lors des phases de plates-formes, ou viser des objets lors des séances de tir.
En outre, on aura souvent droit à des angles de caméra foireux et à des changements soudain de point de vue. Rien de tel pour s’énerver devant son écran et taper sa manette.
Ensuite, autre défaut du jeu à mon sens : la progression. En fait, tout est tellement loufoque qu’on est souvent perdu à ne savoir quoi faire. On résoudra généralement les casse-tête complètement par hasard, en déclenchant on ne sait comment une scène cinématique. Alors certes, une fois les énigmes résolues, on rigolera en repensant aux mécanismes tordus qu’a imaginé Rare (se bourrer la gueule puis pisser sur les hommes de pierre afin qu’ils se transforment en rocher / faire du rodéo sur un Taureau jusqu’à ce qu’il ait envie d’aller faire caca…) mais, au final, le tout est plutôt frustrant car on passera plus de temps à tourner en rond qu’à réfléchir.
Ceci, mêlé au gameplay douteux, m’a vraiment ennuyé et m’a incité à arrêter l’aventure avant la fin (entre 50% et 60% de progression) ; chose que je n’aurais pu m’imaginer avant de commencer le jeu.
Au global, mon avis sur le titre est donc totalement mitigé. Autant il me semble criminel de passer à côté des pures moments de fou rire que procureront les différentes situations loufoques du jeu, autant faire l’aventure n’est, à mon sens, absolument pas synonyme de plaisir ludique. Mieux vaut réfléchir avant de mettre 80 € dedans.

Verdict : Conquer's Bad Fur Day m’a fichtrement déçu à cause de son gameplay lourdingue, de ses angles de vues galères, et de ses énigmes, certes étonnantes, mais peu ludiques. Dommage, parce que le jeu est souvent hilarant, fourmille de créativité, et compte quelques scènes totalement magistrales.

Afficher l'image d'origine

Commentaires

je n'ai pas encore lu ton test qu'une grande question me turlupine depuis un moment:
Pourquoi bon dieu, ne pas avoir acheté la version Xbox? qui à mon sens met ce jeu beaucoup plus en valeur... (et qui est beaucoup moins chère...)

Écrit par : Harlocksama | 20/06/2011

plusieurs raisons :
-la 1ère est que je n'ai pas la 360 (j'ai Wii et PS3 en "next-gen")
-j'avais entendu que la version 360 perdait beaucoup en charme
-je voulais faire la version originale
-faire le test de la version N64 n'exclue pas que je fasse celui de la version 360 (si je fais le jeu un jour) tant les versions m'ont l'air finalement différentes (techniquement, au niveau du contenu malheureusement censuré sur la version 360...du gameplay?)

Écrit par : zivaboy | 20/06/2011

Je n'ai pas parlé de la version Xbox360 (qui n'existe surement pas) mais de la version Xbox...

Écrit par : Harlocksama | 21/06/2011

Au temps pour moi, c'est sur Xbox 1ère du nom, que je n'ai pas non plus.
Quoi qu'il en soit j'avais entendu du mal de ce "reloaded" (sensé représenter, avec Banjo Kazooie Nuts and Bolts, l'échec de la collaboration entre Rare et Microsoft).
D'un côté, je n'avais lu que tu bien sur la version 64, et voilà le résultat...comme quoi, vaut mieux se forger son propre avis.

Écrit par : zivaboy | 21/06/2011

Honnêtement, possédant la version Xbox je peux avouer sans peine (pour l'avoir fini) que c'est une bonne version (sans inclure le coté "multijoueurs online" totalement inutile qui a été rajouté mais qui franchement, ne touche pas à l'essence du jeu lui même!)

Écrit par : Harlocksama | 22/06/2011

Salut,
c'est un bon test que je ne vais pas critiquer vu que j'ai eu la même impression, mais je l'ai quand même adoré (l'un de mes meilleurs jeux 64). Ce qui me déçois, c'est que tu ne l'as pas fini.

PS:J'ai récupéré ta master system 2.

Écrit par : Evan | 22/06/2011

Le gameplay m'a vraiment saoulé. a partir d'un moment j'ai : "stop c'est bon".
Et comme en parallèle j'étais sur Alundra 2 que j'ai trouvé...enfin je ne dis rien, j'écrirai un truc dessus prochainement.
Tiens, j'ai chopé ToS Dawn of the new world que j'ai à peine commencé.

Merci pour la Master 2. On s'organisera une petite bouffe prochainement (on vous invitera) parce que j'te dois des tunes aussi!

Écrit par : zivaboy | 22/06/2011

pas de problème.
pour ToS, je l'ai commencé mais j'ai trouvé le début bizarre donc j'y ai pas rejoué. Là je suis sur infamous que j'ai eu gratos (merci sony)

Écrit par : Evan | 24/06/2011

Perso, je trouve ToS DoTNW assez cool après 3 ou 4 heures de jeu. J'adorais l'ambiance du 1er, et on retrouve exactement la même (du moins jusqu'ici). A voir par la suite.

Écrit par : zivaboy | 26/06/2011

Ils commencent sérieusement à me péter les noix avec leurs solutions à deux ronds !

Écrit par : jeux xbox 360 | 18/07/2011

?

Écrit par : zivaboy | 18/07/2011

Les commentaires sont fermés.