Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2014

Test : Darksouls II

 

Plate-forme : PS3

Synopsis : Le joueur prend le contrôle d'un âme damnée qui sera plongée, dès l'introduction, dans un portail vers un royaume caché ; le royaume de Drangleic. Drangleic est porteur d'une malédiction qui fait perdre leur humanité aux habitants. Le but est évidemment de sauver tout ce beau monde.

Description : Je ne vais pas détailler les bases de Darksouls II, cet opus reprenant quasiment exactement les mêmes mécanismes que Darksouls (voir test).

Les différences tiennent au fait que la téléportation entre les feux de camps est disponible dès le début du jeu, et que la montée de niveaux se fait auprès d'un seul et unique PNJ ; comme dans Demon's Souls finalement. Autre différence : à chaque mort, la barre de vie diminuera ; là encore un peu comme dans Demon's Souls. Pour récupérer sa barre complète il faudra utiliser des petites poupées qui sont évidemment en nombre limité.

Globalement l'ambiance me semble un poil moins pesante que dans les 2 premiers Souls. Ceci est peut-être du au fait que les zones parcourues sont généralement plus aérées qu'auparavant. La difficulté est également revue à la baisse. Aucun passage à parcourir n'est vraiment hardcore, et, mise à part une ou deux exceptions, les boss se passent, disons, sans difficulté insurmontable lorsque l'on invoque un PNJ. D'ailleurs, je déconseille d'invoquer des joueurs, car les boss n'auront plus aucun intérêt.

 

Mon avis : Je pense que mon avis colle à peu près à l'avis général (Presse et joueurs) sur le jeu : Darksouls 2 ne me laisse pas la même empreinte que Darksouls 1er du nom, ou même que Demon's Souls mais reste un excellent jeu.

Darksouls 2 est excitant même, avec un cheminement bourré de routes transverses, de passages secrets et de trésors à découvrir. Le modèle de jeu est aussi efficace que dans Demon's et Darksouls, et le gameplay toujours aussi jouissif, avec même un peu plus de souplesse.

L'aventure est très complète, surtout avec les 3 DLCs.

Là où Darksouls 2 pèche par rapport à ses aînés, c'est plus sur l'ambiance générale, pas assez pesante, pas assez profonde même. Comme si le monde de Drangleic n'avait pas grand chose à raconter. Je ne suis pas en train de dire que le scénario en background est moins dense que celui de Darksouls 1. Mais plutôt que Darksouls 2 ne donne pas cette sensation de se plonger dans un vieux livre emprunt de magie, ou ni même encore celle de se retrouver face à Survival Horror medievalo-fantastique - ce qui était le cas à mon sens pour les opus précédents. La faute à plusieurs éléments...

...Tout d'abord, et ça je l'ai lu à de nombreuses reprises : le manque cohérence des environnements entre eux. On a l'impression, en jouant à Darksouls 2, de traverser les zones d'un Mario. Avec des aires de jeu très marquées par leur thème, et une coupure nette d'un thème à l'autre. Oui, DarkSouls proposait aussi des environnements très marqués, mais l'univers avait une cohérence, avec sa construction en strates. Et le level design qui avait été choisi pour mettre en scène ces univers, était, et est encore aujourd'hui, une référence. L'univers de Darksouls 2 manque de génie à ce niveau.

Ensuite, il y a le style graphique, légèrement différent de celui de Darksouls. Ce n'est pas moins beau, mais ça fait plus....cartoon. Mon avis sur le sujet peut paraître surprenant mais, oui, c'est vraiment ça : j'ai eu comme une impression que Darksouls 2 était plus cartoon. Et autant dire que ça n'aide pas à se plonger dans un monde sordide.

L'ost est également moins mémorable que sur les opus précédent, et notamment lors des combats contre les boss. D'ailleurs, je n'ai relevé qu'un seul boss assez marquant, par l'originalité de son style surtout. Les autres sont, pour beaucoup, des redites sans vraiment de saveur des boss des opus précédents. Passer un rideau de fumée n'est plus autant excitant qu'avant...d'autant plus si on considère la baisse de difficulté générale. En soit, la difficulté un poil plus basse n'est pas un point noir pour moi, mais j'aurai aimé voir quelques passages de l'aventure plus stressants.

Enfin, j'avoue que j'attendais tellement de Darksouls 2, que...bah...j'ai été un peu déçu. en ayant vu certains artworks, je m'imaginais de nouveaux mécanismes, et un univers très profond. 

Verdict : Si Darksouls 2 reste à mon sens l'un des tous meilleurs jeux sur PS3, et procure des heures et des heures de pur plaisir à chaque partie,  l'univers du jeu m'a moins happé que celui des 2 précédents opus.

 Afficher l'image d'origine

Les commentaires sont fermés.