Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/09/2014

Test : 3D Dot Game Heroes

 

Support : PS3

 

Synopsis : Le royaume de Dotnia est en perte de vitesse niveau tourisme. Le Roi décide donc de passer l'univers, initialement en 2D, en 3D. Super ! Les touristes reviennent ! Mais un sorcier mal intentionné du nom de Fuelle profite de la joie populaire pour dérober une orbe aux puissants pouvoirs. Son but ? Conquérir Dotnia!

 

Description : 3D Dot game Heroes est un Zelda-like. ...ou plutôt un plagiat de Zelda. Plagiat assumé d'ailleurs. Le titre reprend grosso-modo la vue et les principes, comme les Donjons à parcourir avec leurs énigmes, des Zelda 8 et 16 bits ; mais également les items (grappins, boomerang, arc...), le level-design et même les ennemis de ces softs ! 3D Dot Game Heroes est en quelque sorte un hommage à Zelda, et un hommage à l'âge d'or du jeu-vidéo RPG/Aventure.

Pour être plus précis, le titre s’inspire essentiellement de 2 jeux : The Legend of Zelda (NES) et The Legend of Zelda : A Link to the past (SNES). L'univers est plus fourni en PNJs, objets, et quêtes que dans The Legend of Zelda (NES), mais légèrement plus brut que dans A Link to the past (SNES).

3D Dot Game Heroes emprunte aussi, dans une moindre mesure, à The Legend of Zelda : Link's Awakening (GB) et à Soleil (MD) pour mon plus grand plaisir. On aura également droit à des clins d'oeil à d'autres softs de la grand famille des RPG de l'époque, comme Final Fantasy IV.

Le jeu adopte néanmoins un ton un peu plus décalé que ces jeux. Avec un humour omniprésent, qui se retrouve même dans le style graphique. On a droit à ce sujet à des textures et personnages à mi-chemin entre un amas de pixels et une construction Lego. L'hommage est poussé à son extrême.

L'univers est en 3D mais, comme je le suggérais plus haut, le mode de vue et de déplacement implique un gameplay 2D.

Les originalités question gameplay, énigmes etc. sont peu nombreuses. On notera néanmoins qu'avec un barre de vie pleine, l'épée du personnage dirigé pourra devenir énorme, jusque la totalité de l'écran. L'épée reprend sa taille normale si la barre de vie n'est pas pleine. Ceci à un gros impact sur la manière d'aborder certains passages, et leur difficulté.

A propos de difficulté d'ailleurs. Celle moyenne du titre est équivalente à celle de A Link to the past. Cela veut dire pas très très élevée pour les habitués du genre. La difficulté de A Link to the past est néanmoins plus lissée sur toute l'aventure, alors que celle de 3D Dot Game Heroes est quasi inexistante jusqu'au 4ème Donjon inclus, et monte d'un seul coup pour les suivants.

La durée de vie du soft est dans la moyenne pour les Zelda-Like 16bits : un peu plus d'une dizaine d'heures pour un premier run. En sachant que faire les nombreuses quêtes annexes (récupérer tous les artefacts et armes, augmenter la puissance de toutes les épées...) impliquera de se plonger dans l'aventure au moins une vingtaine d'heures voire plus.

 

Avis : 3D Dot Game Heroes est un réel bonheur. From Software n'a vraiment plus à démontrer son amour du plaisir ludique. Car c'est ça qui prime ici : un plaisir brut, net, sans fioriture, avec juste ce qu'il faut d'enrobage. Le soft me parait tout bonnement indispensable pour tout amateur de Zelda-like old-school. C'est drôle, agréable à jouer, et doté de suffisamment de contenu annexe pour prendre son pied en explorant les plaines, montagnes et grottes de Dotnia. 

Le jeu reste néanmoins un peu moins solide et profond que A Link to the past, à cause d'un level-design moins marquant, de personnages moins marquants, et d'une ost plus fade même si elle fait le job.

Il y a aussi des bugs assez rageant, comme ceux qui font que le jeu se bloque à certains moments (ça a du m'arriver 6 fois durant l'aventure). Mieux vaut sauvegarder fréquemment.

Verdict : Du plaisir à l'état brut, un Zelda-like de haut niveau...certes un peu moins profond que son cousin A Link to the past.

 Afficher l'image d'origine

Les commentaires sont fermés.