Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2015

Test : Chrono Trigger (NDS)

Afficher l'image d'origine

Support : Nintendo DS

 

Synopsis : C'est la grande fête de l'an 1000, et le jeune et fougueux Chrono part s'amuser à la foire du coin. Il retrouvera sur place l'une de ses amies dont la grande passion est de bidouiller des machines. La dernière invention de sa copine est un téléporteur. Mais la machine ne fonctionnera pas comme prévue et nos deux ados seront téléportés...à une autre époque.

 

Description : Chrono Trigger est un RPG dans la grande lignée des Final Fantasy VI et autre Secret of Evermore. L'ambiance, parfois post apo, souvent mélancolique, est d'ailleurs proche de celle de ces 2 opus.

La spécificité de Chrono Trigger est de proposer des voyages dans le temps. Ainsi le jeune Chrono, dont on prendra les commandes, pourra parcourir grosso-modo 6 époques, certaines plus ou moins liées. Par exemple, en ouvrant un coffre en l'an 600 on le retrouvera ensuite ouvert en l'an 1000. Finalement cela ressemble, en plus poussé et beaucoup plus scénarisé, à ce que l'on avait dans The Legend of Zelda : A Link to the past, avec le principe des 2 mondes parallèles.

En tout, il sera possible de constituer une équipe de 7 personnes dont Chrono. Chacun ayant ses propres caractéristiques, une arme dédiée et des magies personnalisées. Sur le terrain et pendant les combat seuls 3 protagonistes seront jouables.

Les combats sont au tour par tour, et les ennemis sont visibles avant les bastons. Cela permet ainsi de les éviter si besoin. Durant ces combats, il sera possible de faire interagir les personnages entre eux pour faire appel à des attaques en groupe plus puissantes que les attaques classiques.

Cette version de Chrono Trigger sur Nintendo DS, qui est le portage de la version Super Nintendo sortie en 1995, propose quelques nouveautés : des scènes cinématiques (peut être d'ailleurs déjà présentes dans le portage Playstation), des nouvelles zones optionnelles à visiter, et une ergonomie optimisée pour les deux écrans de la console portable. Mais pour 99% de l'aventure, c'est la même chose que dans la version Super Nintendo.

 

Mon avis : Si je lui préfère Final Fantasy VI et même Secret of Evermore, il faut quand même reconnaitre que Chrono Trigger est un jeu très prenant. Le scénario, avec les voyages dans le temps, est étoffé, l'ambiance mélancolique est prenante, les quêtes annexes assez nombreuses. En plus c'est joli et coloré : plus que sur Final Fantasy VI. Le chara-design, de Toriyama (dessinateur de Dragon Ball), a vraiment de la gueule. Il y a peut-être juste le chara-design du personnage principal, Chrono, que j'ai moins apprécié.

Ce que j'aime aussi dans Chrono Trigger, c'est qu'il est optimisé pour être le moins chiant possible. Je veux dire par là qu'il se débarrasse de beaucoup des aspects rébarbatifs des RPG au tour par tour. Par exemple le fait de voir les ennemis au lieu de se farcir des combats aléatoires, est vraiment un gros plus.

En outre, la progression n'est pas très difficile, comparativement à d'autres RPG de l'époque, ce qui le rend accessible pour les néophytes du genre. Il y peut être un ou deux combats de boss plus compliqués mais le reste se passe facilement. D'autant plus que l'expérience se gagne rapidement, et l'évolution se ressent.

Cette version DS amplifie l'accessibilité du jeu via l'interface optimisée. Le fait de pouvoir lire son inventaire et les cartes des zones parcourues sur l'écran du bas est top. Les quelques zones optionnelles (accessibles tard dans l'aventure) sont par ailleurs très intéressantes car elles proposent pas mal de petites quêtes annexes, et permettent de pousser l'expérience de Chono et sa bande sans s'ennuyer.

 

Verdict : Un excellent RPG, ergonomique, facile d'accès, agréable à l’œil et doté d'un scénario basé sur les voyages dans le temps bien foutu. Cette version Nintendo DS est légèrement meilleure que la version Super Nintendo.

 Afficher l'image d'origine

Les commentaires sont fermés.