Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2015

Test : Shovel Knight

Afficher l'image d'origine

 

Support : Nintendo 3DS

 

Synopsis : Shovel, un petit chevalier armé d'une pelle, part sauver sa bien aimée, Shield Knight, enlevée par une sorcière.

 

Description : Shovel Knight est un jeu de plate-forme en 2D classique.

Techniquement, le titre surfe sur la vague du retro avec un style 8 bits. Il reste néanmoins plus détaillé que la plupart des jeux NES. On n'est pas loin des 1ers jeux 16 bits.

L'aventure propose de prendre les commandes de Shovel, et de parcourir une quinzaine de niveaux -avec leurs ennemis et pièges propres- aux thèmes différents (plaines, château, neige...).

Dans chaque niveau on trouvera un pnj donnant accès à une nouvelle technique pour Shovel ; technique utile pour la progression, et surtout pour les boss (exemple : planer quelques instant dans les airs). Dans le principe on n'est pas loin d'un Megaman sachant que la plupart des techniques sont des nouvelles attaques avec la pelle. D'ailleurs, l'influence va plus loin puisque le design de certains écrans du jeu est directement repris d'épisodes de la saga Megaman.

Autre influence pour Shovel Knight : Duck Tales ; Shovel pouvant faire les mêmes mouvements avec sa pelle que Picsou avec sa canne dans le jeu Duck Tales justement.

Mais globalement Shovel Knight s'apparente plus à un Zelda II : The Adventure of Link, ou à un Gargoyles Quest.

D'abord parce que l'univers est mediévalo-fantastique. Ensuite, au niveau de la progression générale : on fait les niveaux avec vue de profil, on bat des boss, on récupère de nouvelles compétences, on se balade sur la mappemonde (vue de dessus), et on fait ses courses au village.

D'ailleurs c'est principalement dans les villages que Shovel pourra faire évoluer ses attributs vie et magie, en échangeant son or ; or qui fera donc office d'XP, exactement comme dans le 1er The Legend of Zelda.

 

Avis : Shovel Knight est simple à prendre en main, amusant, et suffisamment complet pour tenir en haleine. C'est de la qualité d'un Gargoyle's Quest, en plus...fun!

Les boss sont extras, les mécaniques de jeu toujours renouvelées (sans pourtant que le gameplay de base n'évolue), et l'ambiance est dynamique notamment grâce à l'OST pêchue typée Megaman. On n'a, par contre, pas la même qualité au niveau des mélodies, et c'est un peu dommage.

La difficulté est également parfaitement dosée : on a l'impression que c'est corsé mais on avance toujours assez facilement. Le fait d'avoir des vies infinies aide.

Le bémol revient par contre à la durée de vie...pour le coup, quinze niveaux c'est vraiment limite. Il en aurait fallut le double au moins.

Heureusement les multiples secrets du jeu poussent à le refaire. Et comme je l'avais lu quelque part : Shovel Knight est le genre de jeu que l'on re-attaquera en se mettant ses propres défis : timing, ne pas utiliser de potion de vie, etc.

 

Verdict : L’archétype même du jeu retro NES, sans les mauvais points. Facile à prendre en main mais néanmoins complet. Dommage que l'aventure soit si courte.

 

8.jpg

Les commentaires sont fermés.