Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/08/2016

Test : DLC : Bloodborne : The Old Hunters

Afficher l'image d'origine

 

Support : PS4

 

Synopsis : Le DLC The Old Hunters est un contenu additionnel pour Bloodborne qui nous amène dans un monde parallèle, une version alternative de la ville Yharnam. L'entrée du DLC est accessible prés du Faubourg de la Cathédrale, une fois le boss de la Grande Cathédrale vaincu.

 

Description : L'action du DLC se déroule, au départ, dans un univers à l'ambiance Western. La ville de Yharnam est recouverte d'une substance séchée qui donne une impression de dunes de sable. La lumière est beaucoup plus présente que dans le reste du jeu, et certains ennemis font penser à des cowboys.

Ce n'est pas le seul environnement du DLC. En effet, on comptera en tout 3 zones différentes à parcourir, avec une ambiance plus sombre pour les 2 dernières. Chacune de ces zones présente sont lot de boss.

La difficulté générale du DLC est bien plus élevée que celle du jeu principal. Et la durée de vie se situe autour d'une dizaine d'heures.

 

Avis : Au debut, j'ai eu un eu un peu peur pour ce DLC. Le 1er univers, bien qu'agréable visuellement, m'a un peu saoulé. Je n'avais pas vraiment l'impression de nouveauté, d'idées géniales, mais plutôt d'avoir la un simple couloir bourre d'ennemis difficiles.

C'est à partir du 2ème univers que j'ai commencé à accrocher. J'ai retrouvé tout le savoir faire de From Software, ainsi que les principales originalités dans le level-design et les mécanismes de jeu.

L'ambiance n'est pas en reste, parfois très glauque et pesante, et se rapproche par moment des univers les plus éprouvants des 1er Demon Souls et  Dark Souls. Du tout bon quoi.

Du côté des boss c'est excellent. Ils sont encore plus épiques et ludiques que dans le jeu principal. Par contre certains sont assez tendus et il m'a fallut faire beaucoup d'expérience et passer pas mal de niveaux avant de pouvoir les vaincre. Malgré tout, ça reste quand même un peu moins complexe que les boss des précédents DLC de la saga Dark Souls. C'est d'ailleurs l'une des forces de ce DLC : difficile mais jamais impossible. Car j'ai encore en mémoire la frustration de quelques boss invaincus des DLC de Dark Souls et Dark Souls 2 (Fume Knight par exemple). Là, le gameplay assez souple de Bloodborne permet d'appréhender les boss sous différents angles pour trouver une méthode qui convient, et s’améliorer au fil des essais. Ca paie forcément, et c'est gratifiant quand on s'implique.

Par contre, en dehors de ces boss qui laissent pas mal de marge de manœuvre au joueur, le reste du DLC ne laissera pas beaucoup de choix dans la progression. Si je recommençais le DLC, je pense que je l'appréhenderai exactement de la même façon que lors la 1ère traversée, avec le même type de personnage. C'est dommage, car ça n'incite pas à refaire l'aventure.

 

Verdict : Un excellent DLC oppressant, intelligent, et proposant les meilleurs boss du jeu. Mais, une fois terminé, on n'aura pas forcément envie d'y revenir.

Afficher l'image d'origine

Les commentaires sont fermés.