Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/08/2016

Test : Batman Arkham Knight

 Afficher l'image d'origine

 

Support : PS4

 

Synopsis : L'histoire débute 9 mois après les évènements relatés dans Batman Arkham City. La ville de Gotham City est menacée par l’Épouvantail et ses gaz toxiques.

 

Description : Batman Arkham Knight est le 4ème opus de la saga Arkham. Comme ses prédécesseurs, c'est un jeu d'Action-Aventure saupoudré d'Infiltration, de Beat-Them-All et de Zelda-like.

L'aventure invitera à prendre le contrôle de Batman pour partir à la recherche de l’Épouvantail dans Gotham City. Il sera également possible de s'égarer dans la ville pour aller chasser d'autres grands méchants de saga, comme L'Homme Mystère ou le Pingouin,  au travers de quêtes annexes.

Pour se défendre contre les hordes d'ennemis et résoudre les différents casse-têtes du jeu, on retrouvera toute la panoplie de gadgets de l'homme chauve-souris : grappin, shurikens, détecteur de chaleur...

La grosse (et seule!) nouveauté de cet opus concerne l'utilisation de la Batmobile. En effet, il sera possible de circuler avec la voiture de Batman pour la 1ère fois dans la saga. Le véhicule pourra soit servir de simple mode de transport, soit lors de course-poursuites, soit en combat. Pour les combats, la voiture se transformera en sorte de tank.

A force de combats et de missions réussies, Batman gagnera des points d'expérience qu'il sera possible d'utiliser pour améliorer les attributs de l'homme chauve-souris (vie, force), ou pour lui attribuer de nouvelles compétences (lancer plusieurs shurikens en même temps, pirater à distance les armes ennemis,...)

 

Avis : La saga Arkham mériterait, je pense, de se renouveler un peu. Parce qu’honnêtement, en dehors de tout ce qui a trait à l'utilisation de la Batmobile, on a vraiment l'impression d'une redite d'Arkham City.

Et j'avoue qu'Arhkam City n'est pas l'épisode de la saga que j'affectionne le plus, même si il reste très intéressant. Je préférais le 1er opus, plus intimiste, et qui proposait une exploration de l'univers petit à petit, plus excitante et plus variée. Là Arkham Knight offre, comme dans Arkham City, un monde ouvert dès le départ, à la Assassin's Creed. Un univers composé d'immeubles à perte de vue qui se répètent un peu trop à mon goût.

Côté quêtes annexes, elles se résument souvent à chercher un emplacement sur la carte, puis à se battre contre des ennemis. Seuls les défis de l'Homme Mystère sortent vraiment du lot, et donnent d'ailleurs une grosse partie de l’intérêt au titre.

Et les sessions en Batmobile ne remontent pas le niveau. Elles ne sont pas toutes inintéressantes mais souvent redondantes et longuettes. Notamment les phases de combats en mode char, qui se résument à du shoot assez binaire. L'intégration de la Batmobile dans le reste du jeu, pour quelques phases d'énigmes notamment, est d'ailleurs assez grossière, et casse la cohérence de l'univers.

Du coup, je ne suis pas tombé sous le charme d'Arkham Knight, même si j'ai, encore une fois, accroché au gameplay et aux mécaniques de jeu en globalité. 

On a aussi droit à quelques très bonnes idées de mise en scène et quelques surprises bien sympas. Mais le tout est assez flemmard quand même.

 

Verdict : Un épisode assez flemmard. Une redite d'Arkham City dont la seule nouveauté est bancale. Malgré quelques passages bien pensés et des énigmes de l'Homme Mystère toujours au top, Batman Arkham Knight ne me semble pas indispensable.

 

Écrire un commentaire