Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2016

Test : Lords of the Fallen

Résultat de recherche d'images

 

Support : PS4

 

Synopsis : Harkyn, ex-criminel, est enrôlé comme guerrier pour combattre des démons et ainsi se racheter.

 

Description : Lords of the Fallen est un Action-RPG en 3D avec une vue à la 3ème personne, caméra de dos. Le jeu invitera à prendre les commandes du guerrier Arkhyn.

On parcourra ainsi un univers moyenâgeux très dark, et on combattra bon nombres humanoïdes en armure et autres monstruosités à coups d'épée et de magie. On traversera beaucoup de dédales de couloirs durant l'aventure, avec peu de zones à l'air libre.

Le jeu s’inspire énormément de Dark-Souls, que ce soit pour le gameplay quasi identique, ou pour l'ambiance qui mixe les thèmes du médiévalo-fantastique et de l'horreur. La difficulté plutôt élevée est également un point commun entre les 2 jeux, même si Lord of the Fallen est beaucoup plus abordable que son cousin, et surtout beaucoup plus court (entre 15 et 20 h pour le 1er run).

On retrouve aussi une pointe d'influence de la série vidéoludique Darksiders avec le style des personnages imposants, et les dialogues crus et virils.

 

Avis : Lords of the Fallen est clairement le Dark Souls du pauvre. Le jeu est extrêmement court. Les décors, constitués uniquement de couloirs de châteaux et de terrains enneigés, sont très peu variés. Et globalement l'aventure est bien moins riche. 

Mais cela n'enlève pas le plaisir que j'ai eu à faire le jeu. En fait, le soft réunit la richesse de gameplay d'un Dark Souls et la sobriété d'un hack-slash.  Et je crois que c'est un peu comme ça qu'il faut prendre Lord of the Fallen : comme un Hack & Slash brut doté d'un gameplay de luxe. Du coup c'est suffisamment simpliste pour inciter le joueur à se lancer dans l'aventure sans prise de tête, et suffisamment intéressant manette en main pour que l'on ne décroche pas avant la fin de l'aventure. La rejouabilité est d'ailleurs très bonne.

 

Verdict : Un Dark-Souls-like brut, cheap même, mais prenant.

 

Afficher l'image d'origine

Les commentaires sont fermés.